Sobibor, de Jean Molla

Sobibor par MollaDix-sept ans, un bel âge ? Pour Emma, c’est tout le contraire: en quelques mois, elle perd sa grand-mère, quitte son amoureux, vole au supermarché. Elle maigrit beaucoup. Volontairement. Pourquoi ? Elle-même ne le sait pas vraiment. Tout bascule le jour où elle découvre un vieux journal intime dont la lecture l’entraîne dans une douloureuse enquête sur le rôle de ses grands-parents pendant la Seconde Guerre mondiale…

Un beau roman sur le poison des secrets de famille. De l’indicible à l’impensable, le secret envenime les relations et se transmet à travers les générations. Et le corps d’Emma, empêtré dans les mots non-dits de ce secret, se met à ressembler à ceux qui hantaient les camps de concentration. Merci à Jean Molla d’avoir mis des mots si vrais, si frappants, sur l’anorexie.

Jean Molla, Sobibor, Gallimard, 2003, 2070546128

Publicités