La ferme africaine, de Karen Blixen

La Ferme africaine par BlixenL’auteur, qui a vécu au Kenya de 1914 à 1931, raconte la vie dans sa ferme de culture de café à proximité de Nairobi. C’est une exploitation immense. Intelligence et culture, originalité et fantaisie, récits et souvenirs s’efforcent de dégager un élément capital de la vie de l’auteur : la découverte de l’âme noire. Elle écrit à ce propos :  » Les Noirs, en effet, sont en harmonie avec eux-mêmes et leur entourage, intégrés à la nature… Dès que j’ai connu les Noirs, je n’ai eu qu’une pensée, celle d’accorder à leur rythme celui de la routine quotidienne que l’on considère souvent comme le temps mort de la vie « . Aimant passionnément la population indigène, Karen Blixen décrit ses mœurs, ses lois, ses habitudes, la forme à la fois mythique et panthéiste de son esprit, et elle se livre à une critique indirecte de la civilisation européenne.

Une magnifique chronique africaine, écrite avec des détails, des anecdotes, qui fait percevoir une grande passion de la nature et des Africains, déroulée comme un conte.

Karen Blixen, La ferme africaine, Gallimard, 2007, 9782070348664

Publicités