Bacha posh, de Charlotte Erlih

Bacha posh par ErlihElle vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. A la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais comment renoncer à la liberté, quand on y a goûté ?

A l’arrivée de ses premières règles, Farrukh devient Farrukhzad, doit abandonner l’aviron, ses amis, porter une burqa, aider sa mère aux tâches ménagères et ne plus sortir seule dans la rue… Ce roman permet de découvrir l’existence de cette tradition des bacha posh, et d’appréhender les différences d’éducation entre les garçons et les filles dans la société afghane. Ainsi, Farrukhzad ne peut sortir sans un homme de sa famille, même si celui-ci a… 5 ans ! Pour l’héroïne, son identité sexuelle n’est pas le plus important : le plus important c’est sa liberté. Impossible d’y renoncer pour elle. Alors elle est prête à tout sacrifier…

Ce roman se lit très facilement et ménage une tension psychologique jusqu’aux dernières pages. Pas de dénouement complaisant : pour Farrukhzad, la liberté, c’est la résistance.

Charlotte Erlih, Bacha posh, Actes Sud junior, Romans Ado, 2013, 9782330018184

Publicités