Le livre des choses perdues, de John Connolly

Le livre des choses perduesL’Europe est sur le point de basculer dans la guerre. Le jeune David est trop petit pour comprendre la politique, mais il n’en ressent pas moins l’inquiétude qui, chaque jour, mine un peu plus les traits de son père. Le garçon se retrouve livré à lui-même, seul avec Rose, celle qui a remplacé sa mère défunte. Mais un jour, la voix de cette dernière l’appelle, elle est là, toute proche, quelque part au fond du jardin, dans ce tronc creux qui, hier encore, n’était pas là… Et voilà David aspiré dans un autre monde, peuplé de créatures tout droit sorties des contes qu’il lit à longueur de journée.
Un lieu magique et violent où, au détour de chaque chemin, le guette un danger qu’il doit affronter s’il veut un jour rentrer chez lui.

Voici un roman à la fois sombre, cauchemardesque… et merveilleux. Au tout début de la Seconde guerre mondiale, David, qui a perdu sa mère quelques temps auparavant, voit son père se remarier ; il a ensuite un petit frère. Sa vie bascule quand il va vivre dans la maison de sa belle-mère, tout près de Londres. Ce garçon amoureux des histoires et des contes, plein de rancoeur et de tristesse face à cette nouvelle vie dont il ne veut pas, se renferme sur lui-même. Jusqu’au passage, une nuit de raids aériens, dans un autre monde. Un monde de contes de fées ? Non, un monde dangereux, peuplé de créatures terrifiantes… Ce monde nous rappelle la violence déployée dans les contes traditionnels, trop souvent édulcorés dans leurs versions contemporaines. David doit apprendre à survivre, et trouver le Roi afin de pouvoir rentrer chez lui.

Les personnages sont souvent complexes, bien travaillés, et donnent une réelle profondeur au récit. Certains sont des prédateurs, comme la terrible chasseresse ou l’Homme biscornu, d’autres aident David dans sa quête. David lui-même évolue considérablement, modifie son regard sur la vie et sur les autres, apprend le courage et la tolérance. Le contexte de la Seconde guerre mondiale n’est pas choisi au hasard : les aventures de David, le choix crucial qu’il doit faire entre le Bien et le Mal font écho à cette période tourmentée… et font devenir adulte le jeune garçon.

John Connolly, Le livre des choses perdues, J’ai Lu, 2010, 978-2-290-02745-5

Publicités