La faute, une vie en Corée du Nord, de Michaël Sztanke et Alexis Chabert

Chol Il travaille pour le ministère des Affaires Étrangères. Le jour où il omet de porter sur son veston le badge officiel à l’effigie du leader, il commet une faute inexcusable. Ses supérieurs lui laisse dix jours pour effacer cet affront en devenant le guide exemplaire d’un étranger venu réaliser un reportage sur le pays, Michaël Sztanke. Une occasion unique de se racheter pour l’un, et de comprendre pour l’autre…

Ce n’est pas de la science-fiction, c’est la réalité : cet album a un côté documentaire assumé. D’autant que le touriste que Chol Il doit accompagner est l’auteur même de cette BD… Le dessin sobre et austère participe de la lourde charge portée contre le régime de nord-coréen. Il peut rebuter mais il convient parfaitement au sujet. Le lecteur découvre alors qu’une faute qui nous semble anodine, peut faire basculer le destin d’un homme et de toute sa famille. Glaçant.

Michaël Sztanke et Alexis Chabert, La faute : une vie en Corée du Nord, Delcourt, 2014, 9782756047256

Publicités