Un hiver en enfer, de Jo Witek

Un Hiver en enfer, de Jo WitekEdward a grandi avec son père, brillant architecte. Sa mère, Rose, lointaine et fragile, revient un jour d’un long séjour en hôpital psychiatrique. Elle, qui n’a jamais su l’aimer, lui demande à présent de jouer le jeu de la famille soudée. Pour le jeune garçon, il est hors de question d’effacer toutes ces années privées de l’amour maternel. Il préfère se réfugier dans le monde virtuel des jeux vidéo. Tout bascule avec la mort accidentelle de son père. Il se retrouve seul dans un chalet avec cette mère haïe, qui soudainement l’étouffe d’affection et l’isole davantage. Un face-à-face terrible commence au cœur de l’hiver. Deux êtres. Deux folies. Au point de conduire au meurtre ? Qui entre eux deux dit la vérité ? Un seul, forcément…

Je ne suis pas vraiment rentrée dans ce thriller psychologique : style peu fouillé, simpliste, intrigue manquant de crédibilité, souffrant d’incohérences, personnages (notamment celui de la mère d’Edward) que j’ai trouvé peu convaincants. Pourtant j’apprécie généralement les huis clos, mais là… ça n’a tout simplement pas fonctionné !

Jo Witek, Un hiver en enfer, Actes Sud, 2014, 978-2-330-03430-6

Publicités