Une fille comme ça, de Sara Zarr

Depuis 4 ans, Deanna porte la réputation de fille facile aux yeux de tous, y compris de son père. Humiliée, niée dans son identité, réduite à un faux-pas, Deanna se demande comment sortir de Sara Zarr - Une fille comme ça.cette impasse et retrouver sa dignité. Avec la volonté de celle qui n’a plus rien à perdre, Deanna prend sa vie en main. Mettant des mots sur ses maux, Deanna s’approprie sa vie, et force le respect, même celui de son père.

Une évocation pudique et toute en subtilité des relations familiales, sans jugement : un père qui ne peut pas regarder sa fille en face, un frère qui ne trouve pas sa place… Deanna, ni dévergondée ni libérée, est présentée seulement comme une jeune femme en devenir. Ce beau roman d’apprentissage montre que l’on peut s’en sortir, même si le chemin est parfois tortueux.

Sara Zarr, Une fille comme ça, Thierry Magnier, 2008, 9782844206671

Aya de Yopougon, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

Ouvrez Aya de Yopougon et oubliez tous vos préjugés sur l’Afrique !

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie - Aya de Yopougon Tome 1 : .A Yopougoun, en Afrique, Côte d’Ivoire, on rit, on danse, on s’engueule, on pleure, on se réconcilie… Aya a 19 ans et veut faire des études pour devenir médecin. Ses copines, Bintou et Adjoua, ne pensent qu’à faire la fête…

Des personnages gais et pétillants, dans un album bourré d’humour. Le langage est spontané, vivant, chantant, et l’histoire est sympathique. Loin du misérabilisme dont on fait souvent preuve dès qu’il est question de l’Afrique, cet album montre que les adolescents de Côte d’Ivoire ont les mêmes préoccupations que ceux du monde entier… Une BD colorée et enjouée, première d’une série de 6 tomes. Bien sûr, dès que vous aurez fermé le premier, vous vous précipiterez pour lire la suite !

Le vrai + : les fameuses recettes à la fin du livre ! A testez absolument !

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Aya de Yopougon tome 1, Gallimard, 2008, 978207053117

Bonjour tristesse, de Françoise Sagan

Françoise Sagan - Bonjour tristesse.Cécile, 17 ans, vit avec son père une vie insouciante et oisive, où elle jouit d’une grande liberté. Mais l’amour vient la trouver, et surtout apparaît une femme fascinante, Anne, qui troublera les événements de façon décisive.

Une histoire légère mais prenante, une écriture fluide et juste : ce roman (un classique !) est à la fois accessible et fascinant.

Françoise Sagan, Bonjour tristesse, Pocket, 2009, 9782266195584

Junk, de Melvin Burgess

Melvin Burgess - .

Un père violent, une mère alcoolique. La vie de Nico est devenue intolérable. Une seule issue, fuir. Fuir avec Gemma, révoltée, désespérée, qui le suit par défi, par goût de l’aventure aussi. Comment s’en sortir à quatorze ans, sans ressources, sans abri ? Squatter, fumer… Très vite ils sont pris dans l’engrenage de la drogue. La première dose d’héroïne les précipite dans une longue descente aux enfers. Nico et Gemma deviennent des junkies. Ils n’en sont pas encore conscients. Un livre à plusieurs voix. Un ton juste. Une lecture bouleversante et nécessaire.

D’autant plus nécéssaire qu’il « est préférable que les jeunes n’entendent pas parler de la drogue pour la première fois le jour où quelqu’un essaiera de leur en vendre. », selon les mots de Melvin Burgess. La spirale de la drogue est infernale et aspire Nico et Gemma. Elle devient leur seul but dans la vie. Elle les emmène vers le pire : prostitution, drogue, délits… Mais aussi amitié, amour, solidarité. Ce roman est, à juste titre, encensé par la critique internationale.

Melvin Burgess, Junk, Gallimard, collection Scripto, 2002, 9782070539949