Britten et associé, d’Hannah Berry

Fernández Britten, surnommé  » Le Bourreau des coeurs « , est enquêteur privé. Lassé de semer le malheur en brisant les couples qui font appel à lui, il a décidé de ne plus s’occuper que d’affaires Britten et associé par Berrycriminelles… C’est justement un cadavre qui le tire de sa torpeur, puisque sa cliente, Charlotte Maughton, lui annonce que son fiancé s’est donné la mort… selon les conclusions de la police. Mais la jeune femme ne peut y croire. Heureux en ménage, son ami avait également une place de rêve au sein de la maison d’édition de son beau-père. Aidé de Stewart Brülightly, son improbable associé, Britten devra remuer beaucoup de boue – et payer de sa personne – avant de découvrir la vérité. Mais qui mieux que lui sait à quel point dévoiler la vérité peut causer des dommages irréparables… Britten et associé est le premier album d’Hannah Berry et c’est un vrai bijou. Descendant direct des romans policiers anglais, il mêle une ambiance au style Cluedo à une intrigue digne d’Agatha Christie. Mais sans jamais se départir d’une pincée de nonsense, so british…

Des dialogues ciselés, un humour absurde, tout cela fait de cette BD un bon moment de lecture. Certes les couleurs sont sombres et fades, l’atmosphère est étouffante… Mais on se laisse prendre par une histoire haletante.

Hannah Berry, Britten et associé, Casterman, 2009, 9782203020399

Des salopes et des anges, de Florence Cestac et Tonino Benacquista

Des Salopes et des Anges par Benacquista1973. Trois femmes se rendent à Londres pour y subir une intervention encore interdite en France. Plus rien ne sera jamais pareil…

On approche ces femmes qui ont avorté hors de France et on partage leur quotidien, leur vécu, leurs angoisses et leurs motivations. On partage avec elles ce voyage perçu comme honteux, et on ressent avec elles leur sentiment de solitude par rapport à leur amant, mari, familles, et la solidarité qui se tissent entre elles.

Florence Cestac et Tonino Benacquista, Des salopes et des anges, Dargaud, 2011, 9782205068795

Kiki de Montparnasse, de Catel & Bocquet

Kiki de Montparnasse par BocquetLa vie incroyablement moderne de Kiki de Montparnasse, muse des surréalistes et reine de Paris pendant les années folles.

Belle, culottée, audacieuse, Kiki rencontre très vite de nombreux artistes d’avant-garde : Desnos, Picasso, Aragon, Cocteau… et bien sûr Man Ray, dont elle devient la muse et le grand amour. Une vie folle, délurée, mais qui va la détruire…

Catel & Bocquet, Kiki de Montparnasse, Casterman, 2007, 9782203396210

Les ignorants, d’Etienne Davodeau

Les ignorants par DavodeauÉtienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand-chose du monde du vin. Richard Leroy est vigneron, il n’a quasiment jamais lu de bande dessinée. Mais ces deux-là sont pleins de bonne volonté et de curiosité. Pourquoi choisit-on de consacrer sa vie à écrire et dessiner des livres ou à produire du vin ? Comment et pour qui les fait-on ? Pendant plus d’une année, pour répondre à ces questions, Étienne est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard, lequel, en retour, s’est plongé dans le monde de la bande dessinée. Ils ont ouvert de nombreuses bouteilles et lu pas mal de livres. Ils se sont baladés, à la rencontre d’auteurs et de vignerons passionnés par leur métier. Étienne Davodeau fait le pari qu’il existe autant de façons de réaliser un livre qu’il en existe de produire du vin. Il fait le constat que l’un et l’autre ont ce pouvoir, nécessaire et précieux, de rapprocher les êtres humains. C’est le joyeux récit d’une initiation croisée que vous propose les Ignorants.

Un récit intelligent et ouvert, une vraie réussite. On ressent le respect profond qui unit les deux hommes, on s’amuse de les voir trouver des points communs entre leurs métiers, on observe leur complicité grandissante. Ce parcours initiatique nous en apprend beaucoup sur la viticulture et le vin… plus que sur la BD, et c’est cela qui est dommage.

Etienne Davodeau, Les Ignorants, récit d’une initiation croisée, Futuropolis, 2011, 9782754803823

Les Carnets de Cerise, tome 1 : le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les carnets de Cerise, Tome 1 : Le Zoo pétrifié par ChamblainIl était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Ion truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux…

Un livre vraiment très beau, des illustrations très soignées, et une histoire mignonne sans être mièvre. Le montage de l’histoire, mêlant journal intime (façon carnet de bord) et bande dessinée est très bien réalisé.

Joris Chamblain, Aurélie Neyret, Les carnets de Cerise, tome 1 : le zoo pétrifié, Editions Soleil, 2012, 9782302020092

Marzi, tome 1 : petite carpe, de Marzena Sowa

Marzi, Tome 1 : Petite carpe par SavoiaLes aventures de Marzi nous montrent la Pologne telle qu’elle était dans les années 1980, quand un pape polonais était à la tête de l’Eglise catholique et que le régime communiste vivait ses dernières années. Les queues devant les magasins, les messes presque permanentes, le ras-le-bol des petites gens, Marzi a vécu tout ça. Mais elle était aussi une enfant qui ouvrait des yeux curieux sur ce qui l’entourait, qui, avec ses voisins, inventait de nouveaux jeux avec les moyens du bord.

C’est la fin de l’ère communiste en Pologne. Files d’attente et rationnement, dimanche à l’église et bêtises à la campagne : on découvre le quotidien de cette petite fille qui grandit entre un père aimant et une mère revêche… c’est raconté avec humour, avec tendresse, on en redemande !

Marzena Sowa, Marzi tome 1 : petite carpe, Dupuis, 2005, 9782800137209

Ma vie d’adulte, d’Isabelle Bauthian

Ma vie d'adulte par BauthianVendeuse en librairie, Lisa n’en finit pas d’enchaîner les jobs précaires. Il n’y a pas si longtemps, ça lui plaisait cette absence d’engagement professionnel… De même avec les hommes, auxquels elle refusait d’abandonner sa précieuse liberté. Pourtant, Paul, son nouveau copain, lui donne envie de regarder vers l’avenir…

C’est le tournant de la trentaine : envie de stabilité d’un côté, urgence de s’accomplir de l’autre, comment les concilier ? Comment ne pas perdre ses illusions quand on enchaîne les boulots alimentaires ? Une chronique douce-amère, qui montre qu’on peut changer de direction, prendre des risques.

Isabelle Bauthian, Michel-Yves Schmitt, Virginie Blancher, Ma vie d’adulte, la Boîte à bulles, 2012, 9782849531419

Deuxième génération, de Michel Kichka

Deuxième génération par KichkaRécit d’une enfance : à 20 ans, le père du narrateur est revenu des camps de concentration. Il a eu des enfants. Et un vécu se pesant que ses enfants n’ont eu de cesse de vouloir d’en émanciper. Comment vit-on son enfance, sa jeunesse, à l’ombre de la Shoah ?

C’est une histoire intime, poignante, l’histoire d’une émancipation ; car comment se libérer du poids de la Shoah quand son ombre a terni votre enfance ? A la fois récit et documentaire historique, ce roman graphique est juste et touchant.

Michel Kichka, Deuxième génération, Dargaud, 2012, 9782205068504

Kililana song, première partie, de Benjamin Flao

Kililana Song, tome 1 par FlaoDans un port africain, sur l’océan indien, Naïm préfère courir vite que d’aller à l’école. Enfant courageux et libre, cancre de l’école coranique, il observe les rues, les gens…

Kililana song est une histoire qui prend son temps : contée avec lenteur, elle nous propose un vrai voyage. L’image est magnifiquement aquarellée, on y plonge avec plaisir, les personnages sont savoureux, tout est là pour faire de ce récit d’aventure une belle lecture.

Benjamin Flao, Kililana song première partie, Futuropolis, 2012, 9782754803755

Chroniques de Jérusalem, de Guy Delisle

Guy Delisle et sa famille s’installent pour une année à Jérusalem. Mais pas évident de se repérer Chroniques de Jérusalem par Delisledans cette ville aux multiples visages, animée par les passions et les conflits depuis près de 4 000 ans. Au détour d’une ruelle, à la sortie d’un lieu saint, à la terrasse d’un café, le dessinateur laisse éclater des questions fondamentales et nous fait découvrir un Jérusalem comme on ne l’a jamais vu.

Un reportage à Jérusalem en bandes dessinées : voilà ce que propose Guy Delisle qui a passé un an dans cette ville. Il s’y est promené, a voyagé dans toute la région : Tel-Aviv, Ramallah, Hébron, Naplouse… Il a croqué avec humour le mur de séparation, la vie compliquée par les check-points partout en Israël, toutes les bizarreries de cette terre que différents peuples se disputent… Guy Delisle fait part de ses étonnements, de ses amusements, donne la parole aux Palestiniens, aux militants pacifistes, aux colons. Il cherche à comprendre et ne prend pas parti, avec beaucoup d’humour et d’humanité. Une lecture salutaire pour comprendre Israël.

Guy Deslile, Chroniques de Jérusalem, Delcourt, 2011, 9782756025698