La légende du Changeling, de Xavier Fourquemin et Pierre Dubois

La légende du Changeling, Tome 1 : Le mal-venu par DuboisLa légende dit que, tous les cent ans, un jeune garçon sera enlevé à ses parents par les fées et qu’il en reviendra transformé. Il pourra désormais communiquer avec la nature et les forces magiques. Il pourra combattre les êtres maléfiques voués au Seigneur du Chaos et de son combat dépendra l’avenir des êtres de Lumière. Et c’est le soir où une étoile s’émiettant des infinis viendra au milieu d’un cercle de pierre que la quête du Changeling commencera.

Une saga féérique dans l’Angleterre victorienne, bien racontée, dans un univers illustré avec talent.

Pierre Dubois, Xavier Fourquemin, La légende du Changeling, tome 1, Le Lombard, 2008, 9782803624096

Pedro et moi, de Judd Winick

Pedro et moi par WinickIl s’agit d’une histoire vraie. En 1993, l’auteur a été retenu pour participer à l’émission de télévision « The Real World », un des premiers reality shows aux USA, qui vise à faire vivre dans la même maison durant 6 mois, 7 personnes d’origines ethniques diverses. L’un d’entre eux est séropositif. C’est Pedro, d’origine cubaine, qui a fait des études brillantes et qui veut « profiter » de la télé pour informer le plus de monde possible et mettre en garde contre le sida : la chaine MTV lui permet de toucher des millions de personnes. On suit 6 mois de la très forte amitié entre Judd et Pedro, jusqu’à la mort de celui-ci, qui a fait beaucoup de bruit aux USA.

Un album dense, qui se situe entre le témoignage et l’engagement, et qui touche des sujets sensibles comme le sida et l’homosexualité. La bichromie souligne le dépouillement avec lequel le sujet est traité, et donne de la force au récit. Une BD belle, accessible, juste. A mettre entre toutes les mains.

Judd Winick, Pedro et moi, Editions ça et là, 2006, 9782916207063

Dieu en personne, de Marc-Antoine Mathieu

Dieu se présente un jour dans une file d’attente : un homme somme Dieu en personne par Mathieutoute banal. Après vérification de identité, qu’il est le seul à décliner, étant évidemment sans papier, sans domicile et sans numéro de Sécurité sociale, il déclenche bien malgré lui, après un premier mouvement de stupeur, une vague de procès : c’est qu’il a des comptes à rendre à l’humanité…

Une bande dessinée remarquée… et remarquable ! Signée par un auteur au nom d’évangéliste, elle est complètement iconoclaste. Présenté comme un reportage télévisé, le récit se veut le plus complet possible sur la question de Dieu : on aborde le point de vue juridique, puis celui des physiciens, des théologiens, des psychiatres… et même celui des communicants et publicitaires ! Pour finir on ne verra jamais Dieu de face, mais on en apprendra beaucoup sur l’humanité…

Marc-Antoine Mathieu, Dieu en personne, Delcourt, 2009, 9782756014876

La Marie en plastique (toute entière), de Pascal Rabaté et David Prudhomme

Pascal Rabaté - La Marie en plastique  : (Toute entière).Une famille française ordinaire où le rôle de chacun est bien distribué, les conflits bien rodés, où tout le monde est bien à l’abri d’une quelconque surprise. Et voilà qu’une niaise bondieuserie en plastique jette le trouble dans ce tranquille foyer et fait virer tout cela à l’aigre…

Voilà un album drôlissime, savoureux, excellent ! Les personnages sont bien trempés mais ne sont pas des caricatures, ils sont simplement humains et sympathiques. Doux Jésus, que j’ai ri ! A consommer sans modération…

Pascal Rabaté, David Prudhomme, La Marie en plastique (toute entière), Futuropolis, 2007, 9782754801706

Gus tome 1, de Christophe Blain

Christophe Blain - Gus Tome 1 : Nathalie.Tribulations et aventures intérieures de trois cow-boys, brigands de bas étage et amoureux de haut vol.

Excellent album de Christophe Blain, l’auteur de Quai d’Orsay, qui transpose les relations amoureuses contemporaines dans le Far West américain. Des personnages bien travaillés, des séquences souvent très drôles.

Christophe Blain, Gus, tome 1 : Nathalie, Dargaud, 2008, 9782205057980

Maus, un survivant raconte, d’Art Spiegelmann

Art Spiegelman - Maus - Un survivant raconte.Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l’Histoire.

Le lecteur est plongé au plus près du vécu quotidien des populations subissant humiliations, pogroms, déportations, puis libération des camps. Ce vécu, c’est celui du père du narrateur. Mais lui-même n’a rien subit de tout cela : il est né après la Seconde guerre mondiale. Il se sent étranger à cette tragédie, coupable d’être privilégié. Son père d’ailleurs le culpabilise sans cesse, rappelant en toutes occasions son statut de victime, et portant aux nues Richeu, le frère aîné mort en camp de concentration. Avec ses récits enchâssés, ce magnifique roman graphique met en scène l’auteur-narrateur s’interrogeant face à son propre rôle, à son oeuvre, à sa place dans cette histoire et dans l’Histoire. Le fait que les personnages soient incarnés par des animaux n’enlève rien ; c’est un subterfuge bien connu des auteurs pour les enfants, qui permet de distancier le sujet mais aussi d’impliquer davantage le lecteur. C’est un chef-d’oeuvre remarquable, une lecture à ne pas manquer.

Prix Pulitzer en 1992.

Art Spiegelmann, Maus, un survivant raconte, Flammarion, 1998, 2080675346

Chaque chose, de Julien Neel

Ça commence par un homme qui va rendre visite à son père malade. Les souvenirs remontent, comme un certain été où son père, magicien, vivant de petits boulots, accepte d’endosser le rôle d’un super-héros de publicité ! Il embarque son fils pour des vacances inattendues. Julien est entraîné dans une drôle d’équipée de gens ordinaires, pour un été inoubliable.Julien Neel - Chaque chose.

Confronté à la maladie de son père, affaibli et diminué, le narrateur voit remonter ses souvenirs d’enfance… Ces allers et retours entre l’enfance et l’âge adulte, menés d’une main de maître, montrent des liens ténus mais solides. On ne peut qu’être touché par cette relation entre un fils et son père bourru, drôle, maladroit, tendre à sa manière… Aujourd’hui, le fils devenu père à son tour ne peut dire à son propre père toute la tendresse qu’il lui voue… « Chaque chose… », c’est l’indicible sentiment qui unit ces deux-là. Une merveille.

Julien Neel, Chaque chose, Gallimard, collection Bayou, 2006, 9782070572977

Aya de Yopougon, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

Ouvrez Aya de Yopougon et oubliez tous vos préjugés sur l’Afrique !

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie - Aya de Yopougon Tome 1 : .A Yopougoun, en Afrique, Côte d’Ivoire, on rit, on danse, on s’engueule, on pleure, on se réconcilie… Aya a 19 ans et veut faire des études pour devenir médecin. Ses copines, Bintou et Adjoua, ne pensent qu’à faire la fête…

Des personnages gais et pétillants, dans un album bourré d’humour. Le langage est spontané, vivant, chantant, et l’histoire est sympathique. Loin du misérabilisme dont on fait souvent preuve dès qu’il est question de l’Afrique, cet album montre que les adolescents de Côte d’Ivoire ont les mêmes préoccupations que ceux du monde entier… Une BD colorée et enjouée, première d’une série de 6 tomes. Bien sûr, dès que vous aurez fermé le premier, vous vous précipiterez pour lire la suite !

Le vrai + : les fameuses recettes à la fin du livre ! A testez absolument !

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Aya de Yopougon tome 1, Gallimard, 2008, 978207053117

Chroniques birmanes, de Guy Delisle

Guy Delisle - Chroniques birmanes.Guy Delisle a suivi sa compagne durant 14 mois en Birmanie alors qu’elle y collaborait avec Médecins sans Frontières. Il raconte son expérience du pays, comment il a fini par apprivoiser son environnement, et petit à petit, comment il a découvert la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, soutenue elle-même par de puissants groupes industriels. Avec beaucoup d’humour, les scènes de la vie quotidienne succèdent aux réflexions sur le régime et le pays.

Une dictature croquée sur le vif. Toujours curieux, toujours respectueux, Guy Delisle raconte la vie quotidienne d’un expatrié, mêlant anecdotes, petites absurdités imposées par le régime birman, réflexion géopolitique. A lire d’une traite, avec beaucoup de plaisir.

Guy Deslile, Chroniques birmanes, Delcourt, collection Shampoing, 2007, 9782756009339

L’arabe du futur, par Riad Sattouf

Riad Sattouf - L'Arabe du futur - Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984).Riad Sattouf raconte les premières années de sa vie, en Libye puis en Syrie, avec une foule de petits détails et d’anecdotes qui rendent son récit passionnant. Toujours drôle, parfois didactique mais sans être lourd, il donne à voir eux pays dirigés par des dictateurs en soulignant les incohérences du système (la maison sans serrure !). Les mentalités sont souvent archaïques, immatures, y compris celle du père de Riad, qui se veut pourtant progressiste et moderne, mais qui est pétri de contradictions. On a hâte de lire la suite…

L’arabe du futur reçoit le Fauve d’or à Angoulême en 2015.

Riad Sattouf, L’arabe du futur, une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984), Allary éditions, 2014, 978-2-37073-014-5