La petite casserole d’Anatole, d’Isabelle Carrier

Couverture La petite casserole d'AnatoleAnatole traîne derrière lui une petite casserole, et au lieu de s’intéresser à ses qualités, les gens qui le croisent regardent surtout sa casserole…

Avec un dessin minimaliste et peu de mots, Isabelle Carrier nous livre joli album sur le thème du handicap. La petite casserole rouge d’Anatole signale sa différence. A hauteur d’enfant, Isabelle Carrier ne cherche pas à expliquer comment elle est arrivée là. L’important est le regard qu’Anatole porte sur lui-même, et ce qu’il va faire avec cette petite casserole. La rencontre avec une adulte (auxiliaire de vie ? soignante ? enseignante ? ça n’est pas l’important) va lui permettre de développer de nouvelles capacités, de reprendre confiance en lui. Un beau message d’espoir.

Isabelle Carrier, La petite casserole d’Anatole, Bilboquet, 2009, 978-2-84181-296-7

Zelda la rouge, de Martine Pouchain

Zelda, 16 ans, est en fauteuil roulant depuis qu’une voiture l’a renversée, enfant. Sa sœur Zelda la rougeaînée, Julie, ne pense qu’a la venger et retrouver le chauffard, tandis que Zelda a tourné la page ; pleine d’énergie et de passion, elle se destine à la politique. Les deux soeurs habitent une grande maison quelles partagent avec Jojo, ex-SDF bricoleur et jardinier, et Kathy, quinquagénaire complexée mais joyeuse.
Et puis, Baptiste entre dans leurs vies. Charmant, prévenant, il se rend vite indispensable à leur colocation libre et foldingue…

Pas facile d’aborder le thème du handicap sans sombrer dans le mélo : c’est ce qu’a réussi Martine Pouchain avec ce roman. L’histoire est servie par une écriture énergique et pétillante comme Zelda. Celle-ci est attachante, idéaliste et résolument optimiste. Sa soeur Julie semble, à 20 ans, plutôt dévorée par Lire la suite