Mille secrets de poussins, de Claude Ponti

Mille secrets de poussins par PontiLes poussins traversent l’oeuvre de Claude Ponti avec persévérance et pas mal d’imagination. Ils sont là pour faire des bêtises, surtout Blaise, le fameux poussin masqué. Ce livre vous révèlent la vie secrète des poussins : comment naissent-ils? Que font-ils dans leur oeuf avant de naître? Attendent-ils en lisant un livre? En prenant un bain? Font-ils des trous dans leur coquille avec une perceuse ? Où vivent-ils ? Qu’est-ce qu’ils aiment? Comment aiment-ils aimer? Qu’y a-t-il dans un poussin? Les poussins des livres peuvent-ils mourir? Et qui est Blaise? Pourquoi Blaise est-il Blaise? Autant de réponses que de questions dans cet album. Plus une réponse pour toutes les questions qui n’auraient pas été posées.

Loufoqueries, pitreries et jeux de mots : c’est complètement baroque et barré, illustrations et textes sont remplis de trouvailles merveilleuses qui, comme toujours chez Claude Ponti, célèbrent l’enfant le plus enfantesque qui soit !

Claude Ponti, Mille secrets de poussins, Ecole des loisirs, 2007, 9782211089913

Le poulet fermier, d’Agnès Desarthe

Le poulet fermier par DesartheUn fermier sans qualités. Chez les Dumordu, on est fermier de père en fils. C’est ce qu’Archibald Dumordu a déclaré à son fils Douglas, juste avant de mourir. Malheureusement, il n’a rien eu le temps de lui dire d’autre. Douglas veut bien devenir fermier, mais il ne sait pas traire les vaches, il croit que même les carottes poussent dans les arbres. Les fermiers des alentours se moquent tous de lui mais Douglas sait parler aux animaux et dans son poulailler, il y a un poulet qui s’appelle Ernest, un poulet merveilleux, qui peut transformer sa vie.

Douglas est maladroit et un brin stupide, tandis qu’Ernest le poulet est drôlement malin  : voilà une paire bien assortie  ! Tous les deux sont bien sympathiques… L’idée de départ est basée sur l’expression « poulet fermier » prise au pied de la lettre. Les dessins d’Anaïs Vaugelade sont drôles et expressifs. Pour recevoir de l’aide, il suffit parfois … de la demander !

Le poulet fermier, d’Agnès Desarthe, illustré par Anaïs Vaugelade, Ecole des loisirs, 2013, 9782211212076

Trois contes cruels, de Perceval Barrier et Matthieu Sylvander

3 contes cruels par SylvanderTrois courtes histoires mettent en scène des légumes dans un potager. Dans la première, de naïfs poireaux se font embobiner par une vache, qui prétend être un renne du père Noël. Dans la 2e, les carottes, bien décidées à ne pas se faire avoir comme les poireaux, tentent une évasion… qui tourne au fiasco, à cause de leur ignorance. La dernière histoire est une parodie de Roméo et Juliette… qui se termine, comme son titre l’annonce, par une macédoine  !

Humour et dérision sont Lire la suite

Méchant petit prince, de Grégoire Solotareff

Méchant petit princeMéchant pour de vrai ou pour de rire ? – Il était une fois un petit prince que ses parents avaient surnommé « Méchant petit prince », sans comprendre qu’il était méchant pour de rire ! Enfermé, puni, il décide de s’évader jusqu’au bout du monde à la recherche d’une vie meilleure. Partout, il emporte son malheur avec lui… jusqu’à ce qu’il tombe sur une Méchante petite princesse, avec qui il se marie et a beaucoup d’enfants qui deviennent tous méchants… Pour de rire ! Un livre coloré, drôle et intelligent qui contient un hommage vibrant à Méliès.

Plein de couleurs vives, en aplat colorés sur une page colorée et unie, cet album fait l’éloge de l’espièglerie et de la taquinerie… Car quel enfant n’a jamais fait tourner ses parents en bourrique ? Et puis la colère, il faut apprendre à la transformer… en gaité ! Cet album souligne l’importance de l’éducation, puisque nul enfant n’est réellement… méchant.

Grégoire Solotareff, Méchant petit prince, Ecole des loisirs, 2013, 9782211215633

La malédiction du Titanic, de Cédric Rassat et Emre Orhun

La malédiction du Titanic par RassatAvril 1912. Le Titanic traverse la nuit noire et s’avance inexorablement vers l’iceberg qui le fera bientôt disparaître dans les eaux sombres de l’Atlantique nord. A son bord, quelques milliers de passagers s’apprêtent à vivre l’une des plus effroyables tragédies de l’histoire du vingtième siècle. Mais, pour certains d’entre eux, le cauchemar a commencé quelques heures plus tôt, en marge d’une soirée costumée qui a déjà tout d’un bal de fantômes.

Un album sombre et grinçant, qui introduit une momie sur le Titanic… Dans une ambiance malsaine, l’auteur dénonce la rapacité et l’égoïsme des plus riches.

Cédric Rassat et Emre Orhun, La malédiction du Titanic, Glénat, 2012, 9782723485029

Britten et associé, d’Hannah Berry

Fernández Britten, surnommé  » Le Bourreau des coeurs « , est enquêteur privé. Lassé de semer le malheur en brisant les couples qui font appel à lui, il a décidé de ne plus s’occuper que d’affaires Britten et associé par Berrycriminelles… C’est justement un cadavre qui le tire de sa torpeur, puisque sa cliente, Charlotte Maughton, lui annonce que son fiancé s’est donné la mort… selon les conclusions de la police. Mais la jeune femme ne peut y croire. Heureux en ménage, son ami avait également une place de rêve au sein de la maison d’édition de son beau-père. Aidé de Stewart Brülightly, son improbable associé, Britten devra remuer beaucoup de boue – et payer de sa personne – avant de découvrir la vérité. Mais qui mieux que lui sait à quel point dévoiler la vérité peut causer des dommages irréparables… Britten et associé est le premier album d’Hannah Berry et c’est un vrai bijou. Descendant direct des romans policiers anglais, il mêle une ambiance au style Cluedo à une intrigue digne d’Agatha Christie. Mais sans jamais se départir d’une pincée de nonsense, so british…

Des dialogues ciselés, un humour absurde, tout cela fait de cette BD un bon moment de lecture. Certes les couleurs sont sombres et fades, l’atmosphère est étouffante… Mais on se laisse prendre par une histoire haletante.

Hannah Berry, Britten et associé, Casterman, 2009, 9782203020399

Le premier qui pleure a perdu, de Sherman Alexie

Junior, indien spokane, décide d’aller au lycée chez les Blancs, en dehors de la réserve. Il doit gérer une forme de trahison vis-à-vis des siens et les difficultés de l’intégration…Le premier qui pleure a perdu par Alexie

Junior cumule les handicaps dans la vie : myopie, petite taille, crâne et pieds énormes par rapport au reste du corps, parents alcooliques, il est un véritable bouc émissaire dans la réserve. Mais Junior est intelligent, et il rejoint le lycée de Reardan, un lycée de Blancs. Comment ses nouveaux camarades vont-ils l’accepter ?
Junior a une belle qualité : un bon sens de l’humour et de l’auto-dérision. Et puis il est aussi lucide, courageux, optimiste… Un récit simple, fort, juste, à lire d’urgence.

Sherman Alexie, Le premier qui pleure a perdu, Albin Michel, 2008, 9782226180179

Dieu en personne, de Marc-Antoine Mathieu

Dieu se présente un jour dans une file d’attente : un homme somme Dieu en personne par Mathieutoute banal. Après vérification de identité, qu’il est le seul à décliner, étant évidemment sans papier, sans domicile et sans numéro de Sécurité sociale, il déclenche bien malgré lui, après un premier mouvement de stupeur, une vague de procès : c’est qu’il a des comptes à rendre à l’humanité…

Une bande dessinée remarquée… et remarquable ! Signée par un auteur au nom d’évangéliste, elle est complètement iconoclaste. Présenté comme un reportage télévisé, le récit se veut le plus complet possible sur la question de Dieu : on aborde le point de vue juridique, puis celui des physiciens, des théologiens, des psychiatres… et même celui des communicants et publicitaires ! Pour finir on ne verra jamais Dieu de face, mais on en apprendra beaucoup sur l’humanité…

Marc-Antoine Mathieu, Dieu en personne, Delcourt, 2009, 9782756014876

La Marie en plastique (toute entière), de Pascal Rabaté et David Prudhomme

Pascal Rabaté - La Marie en plastique  : (Toute entière).Une famille française ordinaire où le rôle de chacun est bien distribué, les conflits bien rodés, où tout le monde est bien à l’abri d’une quelconque surprise. Et voilà qu’une niaise bondieuserie en plastique jette le trouble dans ce tranquille foyer et fait virer tout cela à l’aigre…

Voilà un album drôlissime, savoureux, excellent ! Les personnages sont bien trempés mais ne sont pas des caricatures, ils sont simplement humains et sympathiques. Doux Jésus, que j’ai ri ! A consommer sans modération…

Pascal Rabaté, David Prudhomme, La Marie en plastique (toute entière), Futuropolis, 2007, 9782754801706

Gus tome 1, de Christophe Blain

Christophe Blain - Gus Tome 1 : Nathalie.Tribulations et aventures intérieures de trois cow-boys, brigands de bas étage et amoureux de haut vol.

Excellent album de Christophe Blain, l’auteur de Quai d’Orsay, qui transpose les relations amoureuses contemporaines dans le Far West américain. Des personnages bien travaillés, des séquences souvent très drôles.

Christophe Blain, Gus, tome 1 : Nathalie, Dargaud, 2008, 9782205057980