Il va venir, de Marcus Malte

David vit dans une maison isolée, en pleine montagne, avec une vieille femme dont on comprend vite qu’elle est sa seule famille, famille d’accueil, en fait, car David y a été placé par la DDASS. Sa plus grande crainte est que les autorités compétentes se rendent compte que celle qu’il appelle volontiers  » Mamie  » n’a plus toute sa tête, et qu’il soit contraint de la quitter. La vieille femme attend depuis vingt ans que son fils revienne de la guerre d’Algérie. Aussi lorsqu’un homme, blessé, se présente à la porte, elle est persuadée que son petit Bernard est enfin rentré.

Une bonne dose de suspense pour ce roman très court. Le lecteur est en immersion dans la tête de David, le jeune héros. Celui-ci va jusqu’à surnommer l’intrus « le Chasseur Solitaire », du nom d’un personnage qu’il a inventé… Beaucoup de choses sont dites sur le besoin de filiation. Car David, placé chez la vieille dame on ne sait trop comment, a énormément besoin de se sentir intégré dans une famille… il en vient à jalouser le lien qui se crée (de façon plus ou moins artificielle d’ailleurs) entre la vieille dame et l’intrus. Pour moi la force de ce roman est de ne pas trancher la question : l’homme avait-il des intentions hostiles en frappant à la porte de cette maison isolée ? Ou est-ce David et son imagination débordante qui lui attribué de mauvaises intentions ?

Marcus Malte, Il va venir, Syros, 2011, 978-2748511222

Publicités

Un hiver en enfer, de Jo Witek

Un Hiver en enfer, de Jo WitekEdward a grandi avec son père, brillant architecte. Sa mère, Rose, lointaine et fragile, revient un jour d’un long séjour en hôpital psychiatrique. Elle, qui n’a jamais su l’aimer, lui demande à présent de jouer le jeu de la famille soudée. Pour le jeune garçon, il est hors de question d’effacer toutes ces années privées de l’amour maternel. Il préfère se réfugier dans le monde virtuel des jeux vidéo. Tout bascule avec la mort accidentelle de son père. Il se retrouve seul dans un chalet avec cette mère haïe, qui soudainement l’étouffe d’affection et l’isole davantage. Un face-à-face terrible commence au cœur de l’hiver. Deux êtres. Deux folies. Au point de conduire au meurtre ? Qui entre eux deux dit la vérité ? Un seul, forcément…

Je ne suis pas vraiment rentrée dans ce thriller psychologique : style peu fouillé, simpliste, intrigue manquant de crédibilité, souffrant d’incohérences, personnages (notamment celui de la mère d’Edward) que j’ai trouvé peu convaincants. Pourtant j’apprécie généralement les huis clos, mais là… ça n’a tout simplement pas fonctionné !

Jo Witek, Un hiver en enfer, Actes Sud, 2014, 978-2-330-03430-6

Nous les menteurs, d’Emily Lockhart

Nous les menteursLa famille Sinclair est riche, distinguée. Parfaite. Dans la famille, il y a les grands-parents, qui possèdent une île privée au large de Cap Code. Il y a trois filles, qui ont chacune leur maison sur l’île. Et puis il y a les petits-enfants, parmi lesquels trois beaux et gais adolescents : Mirren, Johnny, et Cadence. Et puis il y a Gat, un ami de Johnny, qui fait partie de la petite bande. Les Menteurs, comme ils se surnomment. Et les vacances sur l’île sont toujours douces et insouciantes.

Sauf que cet été-là, lorsque Cadence revient sur l’île, alors qu’elle a 17 ans, elle ne se souvient que très peu de choses au sujet de son dernier séjour, deux ans auparavant. A part qu’elle a eu un terrible accident et que Lire la suite

Le passage du diable, d’Anne Fine

Le Passage du DiableDepuis son plus jeune âge, Daniel Cunningham a vécu enfermé, avec pour seule compagnie les livres et sa mère – qui l’a gardé reclus, à l’écart du monde extérieur, et qui n’a cessé de lui répéter qu’il était malade. Un jour, des coups frappés à la porte vont tout changer.
Des voisins ont découvert son existence, et résolu de libérer Daniel de l’emprise de sa mère. Pris en charge par le docteur Marlow et sa famille, il va découvrir peu à peu que tout ce qu’il tenait pour vrai jusque-là n’était qu’un tissu d’histoires racontées pour le protéger. Mais le protéger de quoi ?
De sa vie d’avant Daniel n’a gardé qu’une maison de poupée. Et pas n’importe quelle maison de poupée : c’est la réplique exacte de la maison natale de sa mère, une maison qui recèle de nombreux et sombres secrets. Jusqu’à quels vertiges ces secrets conduiront-ils Daniel ?

Voilà un roman sans temps mort, Lire la suite

Orphans project, tome 1 : double disparition, de Claire Gratias

Peu après s’être disputé avec ses parents, Marin, 17 ans, reçoit ce SMS sur son Orphans, tome 1 : Double disparition par Gratiassmartphone : « Il y a des jours où tu rêverais d’être orphelin ? Tu ne supportes plus tes parents ? Deviens acteur de ta vie. Rejoins-nous sur http://www.project.orphans.com. » Puis il se volatilise…

Les personnages sont bien travaillés mais l’histoire mériterait d’être davantage approfondie… Deux mondes parallèles dans un récit à la fois policier et fantastique, qui plus est dans un cadre géographique précis, La Rochelle, voilà tout de même de quoi éveiller la curiosité !

Claire Gratias, Orphans project, tome 1 : double disparition, Rageot, 2013, 978-2700242696

Silo, de Hugh Howey

Silo par HoweyDans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin. Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine. Lire la suite

Abymes, première partie, de Valérie Mangin et Griffo

Abymes, tome 1 par ManginEntre enquête policière, conte philosophique et farce macabre, variations biographiques sur la vie de Balzac. Balzac est furieux. Non seulement la Revue de Paris a suspendu la publication de La peau de chagrin, mais en plus celle-ci a été remplacée par un feuilleton anonyme qui raconte dans un style tout balzacien la vie, et donc les turpitudes, d’un certain… Honoré de Balzac. Tout ce que l’écrivain a cherché à cacher avec le plus grand soin tout au long de son existence se retrouve exposé au grand jour, au risque de ruiner sa vie sociale, sa carrière, et même de le mener en prison ! Prêt à tout pour découvrir l’auteur de ce canular, il s’engage dans une quête qui le mènera au bout de lui-même.

C’est brillant, drôle, acide et virtuose ! Certainement le meilleur tome de la trilogie… Un jeu de miroir bien mené, qui nous permet de voir Balzac découvrir un feuilleton sur sa vie le mettant en scène en train de découvrir ce même feuilleton… Peu à peu Balzac sombre dans la folie. Une trilogie à découvrir.

Valérie Mangi, Griffo, Abymes, première partie, Dupuis, 2012, 9782800176703

Noir océan, de Stefan Mani

Noir océan par ManiIls sont neuf marins, partis d’Islande sur un cargo usé, craquant, puant. Le cargo est en fin de parcours et la compagnie menace de les licencier. Ca sent la mutinerie, la bataille rangée, la haine contre le capitaine. Tandis que la tempête se déchaîne, un homme sectionne les fils des communication. Dans le vaisseau fantôme, tous les marins ont quelque chose à cacher…

Un huis clos en pleine mer, où le bien et le mal se disputent, où les personnages ont tous quelque honte, quelque crime à dissimuler, où les terreurs sont plus hautes que les vagues déchaînées. Un tableau bien sombre de l’humanité à la dérive…

Stefan Mani, Noir océan, Gallimard, 2010, 9782070128334

Esprit d’hiver, de Laura Kasischke

Esprit d'hiver par KasischkeRéveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Ce devait être un Noël comme les autres mais dès qu’elle se réveille ce matin-là, Holly sent que quelque chose ne va pas. Pourquoi Tatiana, sa fille de 15 ans, n’est pas venu la réveiller pour ouvrir ses cadeaux ? Et puis ce sentiment étrange que « quelque chose est revenu de Russie avec eux ». Car Tatiana, cette magnifique jeune fille aux cheveux si noirs et à la peau bleutée, a été adoptée en Sibérie des années plus tôt. Imperceptiblement, la tension monte. Tatiana se montre acerbe, désagréable, et Holly ne parvient pas à se mettre à préparer le déjeuner de ses invités, qui devraient bientôt arriver. Dans ce huis clos magistral, les heures s’égrènent comme les souvenirs de Holly, comme autant de distorsions de la réalité. L’angoisse puis l’épouvante gagnent le lecteur, jusqu’à la dernière page…

Laura Kasischke, Esprit d’hiver, Christian Bourgeois, 2013, 9782267025248

La vérité sur l’affaire Harry Québert, de Joël Dicker

Dans le jardin de Harry Quebert, écrivain américain célèbre, on retrouve les restes d’une adolescente baptisée Nola. L’écrivain a-t-il assassiné cette jeune fille, disparue trente trois ans plus tôt, et avec laquelle il avait entretenu une relation passionnée et interdite ? Son ancien élève, Marcus Goldman, se refuse à le croire. Souffrant depuis plusieurs mois du syndrome de la page blanche, il va se saisir de l’occasion pour mener sa propre enquête et débusquer la vérité sur cette sombre affaire…

« La vie est une longue chute, Marcus. Le plus important est de savoir tomber ». Et il tombe, le vénérable professeur Harry Quebert, il dégringole tout le long de ces 600 et quelques pages… Mais quel régal ! Un roman haletant, complexe et bien ficelé, qu’on ne lâche plus une fois qu’on l’a en main. A lire de toute urgence ! Prix Goncourt des lycéens 2012.

Joël Dicker, La vérité sur l’affaire Harry Québert, De Fallois, 2012, 9782877068161