Roi Ours, de Mobidic

ROI OURS C1C4 OK.inddXipil est une jeune fille de chef promise au sacrifice par son propre père au dieu Caïman. Mais Roi Ours ne voit pas les choses de la même manière, libère la jeune fille et l’emmène avec lui. En agissant ainsi, Roi Ours « vole » son offrande au reptile. C’est à lui que la vie de Xipil revient de droit. Trouver un arrangement sera difficile et Caïman compte bien en tirer le maximum de profit.

Tribus indiennes, rituels de sacrifice, divinités animistes peuplent ce conte cruel, où animaux, humains et dieux se le disputent en brutalité et mesquinerie. Des dialogues enlevés et des personnages atypiques (comme la Mère des Singes) accentuent le dépaysement du lecteur, plongé dans un univers très riche. Le découpage cinématographique du récit, et ses multiples rebondissements font qu’on ne s’ennuie pas un instant. Le dessin est magnifique, les lumières et les couleurs sont parfois sensuelles et douces, parfois oniriques… la nature occupe une place centrale et donne une grande profondeur à cette BD.

Mobidic, Roi Ours, Delcourt, 2015, 978-2-7560-3425-6

Zelda la rouge, de Martine Pouchain

Zelda, 16 ans, est en fauteuil roulant depuis qu’une voiture l’a renversée, enfant. Sa sœur Zelda la rougeaînée, Julie, ne pense qu’a la venger et retrouver le chauffard, tandis que Zelda a tourné la page ; pleine d’énergie et de passion, elle se destine à la politique. Les deux soeurs habitent une grande maison quelles partagent avec Jojo, ex-SDF bricoleur et jardinier, et Kathy, quinquagénaire complexée mais joyeuse.
Et puis, Baptiste entre dans leurs vies. Charmant, prévenant, il se rend vite indispensable à leur colocation libre et foldingue…

Pas facile d’aborder le thème du handicap sans sombrer dans le mélo : c’est ce qu’a réussi Martine Pouchain avec ce roman. L’histoire est servie par une écriture énergique et pétillante comme Zelda. Celle-ci est attachante, idéaliste et résolument optimiste. Sa soeur Julie semble, à 20 ans, plutôt dévorée par Lire la suite

Chronique d’une mort annoncée, de Gabriel Garcia Marquez

Chronique d'une mort annoncée par Garcia MarquezLes frères Vicario ont annoncé leur intention meurtrière à tous ceux qu’ils ont rencontrés. Pourtant, Santiago Nasar sera poignardé. Pourquoi ce crime n’a-t-il pu être évité ? Pourquoi la volonté aveugle du destin s’est-elle accomplie ?

La spirale est lancée, en cercles concentriques, autour de sa victime. Tout le monde, personnages et lecteur compris, connaît la fin tragique de Santiago Nasar, dès la première ligne. Et pourtant, le suspens incroyablement orchestré par l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière ligne. Mise à mort de génie, suspension du temps, décomposition de l’action à l’infini. La machine est en place et le lecteur est ferré. Coup de coeur !

Gabriel Garcia Marquez, Chronique d’une mort annoncée, LGF, 1988, 9782253043973